Washington et Londres accusent Moscou d’une cyberattaque mondiale

(Reuters) – Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont mis en garde lundi contre une cyberattaque à l’échelle mondiale qu’ils imputent à des pirates informatiques soutenus par la Russie.

Washington et Londres ont effectué une annonce commune pour avertir des dangers d’une vaste campagne de piratage lancée en 2015, qui pourrait selon eux s’aggraver.

Il y a deux mois, les deux pays avaient déjà accusé la Russie d’avoir mené en 2017 la cyberattaque utilisant le « rançonlogiciel » NotPetya, qui a paralysé certaines infrastructures ukrainiennes avant d’endommager des ordinateurs à travers le monde entier.

Des représentants américains et britanniques ont affirmé que les attaques avaient affecté un large éventail d’organisations parmi lesquelles des fournisseurs…

[button color= »black » size= »medium » link= »https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/washington-et-londres-accusent-moscou-d-une-cyberattaque-mondiale_123148?xtor=RSS-12″ icon= » » target= »true »]Découvrir l’article original[/button]