Violences sexuelles : la loi et le silence




Comme des milliers de femmes ayant subi des violences sexuelles, Adèle Haenel a préféré ignorer la voie judiciaire. Sauf que, dans son cas, c’est pour lui opposer un témoignage qui vaut exemple. Dénonçant par cette prise de parole une justice  » qui c…
Lire la suite de l’article sur Elle.fr



Lire l’article original