Viande de brousse: la Belgique met en garde contre les risques pour la santé et l’environnement

Le ministère belge de la Santé a mis en garde mardi contre les risques sanitaires et environnementaux induits par le commerce illégal de viande de brousse, en provenance notamment de République démocratique du Congo (RDC), ancienne colonie belge.

Avec celui de Paris-Charles de Gaulle, l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem est un des principaux points d’entrée en Europe de la viande de brousse provenant d’Afrique de l’Ouest et centrale, relève le ministère dans des documents distribués lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

« Plus de cinq millions de tonnes d’animaux sauvages (soit environ 20 millions d’animaux) sont prélevés chaque année dans la forêt du bassin du Congo », est-il indiqué.

Sont notamment cités les antilopes, les singes,…

Découvrir l’article original