Vegan, mais pas que: nouvelle étude sur les meilleurs régimes pour le climat

Un régime vegan serait le moins nocif pour l’environnement, mais des régimes plus flexibles pourraient présenter des bénéfices environnementaux comparables, selon une étude qui évalue l’impact de neuf types de régimes alimentaires dans 140 pays.

Dans la foulée d’un rapport des experts climat de l’ONU qui soulignait en août la nécessité de changer nos habitudes alimentaires pour lutter contre le réchauffement climatique, des chercheurs de la Johns Hopkins University ont modélisé les impacts de ces neuf régimes (de vegan – sans aucune protéine animale – à un jour par semaine sans viande) sur 140 pays pour lesquels la FAO dispose de données fiables concernant le bilan alimentaire sur la période 2011/13.

Selon leur étude, publiée mardi dans la revue…

Découvrir l’article original