Une nouvelle révolution s’annonce pour l’agriculture

L’agriculture d’hier devait “nourrir le monde”. Celle d’aujourd’hui devra le nourrir “mieux et sans impact sur la planète”. C’est le parfait résumé des défis qui attendent l’agriculture française et mondiale dans les années à venir énoncé par la directrice de cabinet du ministre de l’Agriculture devant les 200 participants du colloque « les agricultures françaises en 2030 et au-delà » ce 25 février, au Salon international de l’agriculture de Paris. “Le changement est nécessaire du fait de l’accroissement de la démographie, a expliqué Isabelle Chmitelin. Il va y avoir plus de monde à nourrir. Mais le deuxième fait, c’est que le changement climatique va impacter les récoltes. Enfin, la production agricole va devoir répondre à la demande…

Découvrir l’article original