Une main artificielle intelligente combine contrôles humain et roboti

Les scientifiques de l’EPFL ont testé avec succès une nouvelle technologie neuroprosthétique qui combine robotique et mouvements volontaires de l’utilisateur. Ces travaux ouvrent de nouvelles perspectives dans le domaine émergent et interdisciplinaire des contrôles partagés pour les neuroprothèses.

A l’EPFL, des scientifiques développent de nouvelles approches pour perfectionner la saisie des mains robotisées, à l’intention notamment des personnes amputées. Leur méthode associe le contrôle individuel des doigts et l’automatisation, afin d’améliorer la prise et la manipulation. Trois patients amputés et sept sujets bien-portants ont participé à une démonstration de faisabilité, à la frontière de la neuroingénierie et de la robotique. Les résultats sont…

Découvrir l’article original