Une étude établit un lien entre une augmentation de l’exercice physique et un risque plus faible d’apnée du sommeil



_

Des chercheurs affirment qu’une modeste hausse de la pratique d’activité physique y compris de la marche peut aider à réduire la sévérité d’un syndrome d’apnées du sommeil, une affection courante qui peut provoquer sur le long terme des séquelles sur le plan cognitif, vasculaire et respiratoire.

Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont examiné les données de plus de 155 000 adultes en Ontario au Canada via un…



Découvrir l’article original