Une école attend la fin du confinement pour évoquer des soupçons de pédophilie

Un enseignant d’une école de Décines-Charpieu a été mis en examen pour agression sexuelle en mars. Des parents d’élèves regrettent de n’avoir été informés qu’à la réouverture récente de l’établissement.

Un enseignant d’une école de Décines-Charpieu, près de Lyon, a été mis en examen pour agression sexuelle en mars, juste avant le confinement, et des parents d’élèves regrettent de n’avoir été informés qu’à la réouverture récente de l’établissement.

L’instituteur concerné a été placé en détention provisoire le 11 mars dans le cadre d’une information judiciaire qui ne concerne qu’une victime née en 2010 à ce stade des investigations, a indiqué le parquet à l’AFP, confirmant des informations du quotidien régional «Le Progrès».

Le suspect est un…

Lire l’article original