Un espoir en Espagne, à l’aube d’une année difficile

L’Espagne entame l’année 2020 avec un nouveau gouvernement, le premier formé par une coalition de deux partis de gauche (le PSOE et Unidas Podemos) depuis le retour de la démocratie dans le pays. Ce gouvernement est dirigé par le socialiste Pedro Sánchez, Premier ministre sortant qui a été investi après un vote très serré de la Chambre des Députés (167 voix pour, 165 contre et 18 abstentions). Bien que le nouvel exécutif doive affronter un avenir politique et économique rempli d’obstacles, il y a de bonnes raisons d’espérer qu’il pourra trouver une voie de…

Lire l’article original