Twitter décide de bannir les publicités de l’antivirus Kaspersky

Décidément, l’antivirus russe Kaspersky dérange les États-Unis. Après des restrictions de la part de l’administration américaine, voilà que Twitter annonce avoir banni ses publicités.

La raison ? Son modèle économique est incompatible avec les règles publicitaires du réseau social, justifie Twitter, évoquant par ailleurs les allégations des autorités américaines, pour lesquelles la firme est accusée d’être étroitement liée aux services de renseignements russes. Le bannissement des publicités de Kaspersky avait déjà été évoqué quelques heures avant l’annonce de Twitter par Eugene Kaspersky, le cofondateur de l’entreprise.

Pour rappel, l’administration Trump a interdit il y a quelques mois l’utilisation des logiciels de…

Découvrir l’article original