Tunisie : il porte plainte pour viol et se retrouve condamné pour homosexualité

Un homme qui avait porté plainte pour viol, s’est retrouvé condamné à 6 mois de prison pour homosexualité. Une information transmise à l’AFP ce lundi par le parquet et une association militant pour les droits des personnes homosexuelles.

« Six mois de prison pour sodomie »

L’homme âgé de 26 ans, s’était rendu à un rendez-vous de nature sexuelle avec un autre homme rencontré sur Facebook, selon l’association Shams.

L’homosexualité étant illégale en Tunisie, les lieux de rencontre sont rares, et les réseaux sociaux forment une alternative, parfois risquée.

Arrivée au rendez-vous, la victime s’est retrouvée face à deux hommes qui l’ont violé et puis lui ont volé ses effets, selon la version de la victime relayée par l’association Shams.

Il…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *