Trump préfère voir son fils jouer au football qu'au football américain

En ce dimanche de Super Bowl, Donald Trump a reconnu qu’il aurait « du mal » à voir son fils cadet, Barron, jouer au football américain, en raison de la violence de ce sport, et qu’il était content de le voir s’épanouir en pratiquant le « soccer ».

Lors d’une interview diffusée sur CBS à quelques heures de la finale du championnat de football américain (NFL), le président s’est vu demander s’il laisserait son fils Barron, 12 ans, jouer à ce sport ultra populaire aux Etats-Unis, mais de plus en plus critiqué à cause de sa violence et des commotions cérébrales que subissent les joueurs.

« C’est une très bonne question. C’est très dur comme question. S’il le voulait, oui. Mais est-ce que je le pousserais vers ça? Non », répond Donald Trump, ajoutant que beaucoup de…

Découvrir l’article original