Transhumance : les troupeaux français veulent entrer au patrimoine de l’Unesco

l’essentiel
Comme l’Italie et la Grèce, la France veut faire entrer ses traditions de transhumance au patrimoine mondial immatériel.

Après le repas gastronomique, c’est une autre particularité française qui frappe à la porte du patrimoine immatériel de l’Unesco: la transhumance. Alors que les premières montées en estives ont commencé dans les différents massifs français, la communauté des bergers et transhumants peut s’enorgueillir d’une nouvelle reconnaissance institutionnelle par le ministère de la Culture.

Depuis le 2 juin, la transhumance est reconnue comme patrimoine culturel immatériel pour la…

Lire l’article original