Test – Thriller de poche, Simulacra met l’interface sous tension



Respectant le legs de Sara is Missing, jeu exclusivement mobile qui nous obligeait à fouiller les données d’un téléphone perdu pour retrouver sa propriétaire, Simulacra se livre à une nouvelle mise en abîme, cette fois autour de la disparition d’Anna, jeune femme en danger dont on retrouve le smartphone. Pourquoi ? Comment ? Ce thriller voyeuriste à tendance horrifique, disponible aujourd’hui sur consoles de salon après un déploiement en 2017 sur iOS, Android et PC, sert surtout à dénouer les fils d’une interrogation plus large qui lie les formes d’existences virtuelles aux usages du quotidien. Les nôtres, évidemment. Avec un système hybride à l’interface parfois austère, mais dynamitée par des séquences en prises de vue réelles, les développeurs…

Lire l’article original