[Test] Super Mario Odyssey : une aventure homérique ? [Nintendo Switch]

Petit stalker à moustache, Mario n’est jamais très loin. Même si 4 ans ont passé depuis le dernier épisode de pure plateformes sur la pas regrettée Wii U, le héros à salopette n’a cessé d’aller et venir, avec en moyenne un jeu à son effigie par an. Personne ne peut argumenter que l’univers lui avait manqué, en revanche, la discrète science du level design propre à Nintendo, sans doute. Super Mario Odyssey vient essayer de confirmer les bonnes vibes de 3D World sur une Switch qui n’attendait que ça.

Enjoué tout autant que coloré, le monde de Mario n’est pas à l’abri des turpitudes de la conscience. Destiné, tout du moins en ce qui le concerne, à la Princesse Peach, l’ex-plombier se trouve cette fois face à un Bowser qui a décidé de se marier…

Découvrir l’article original