Test – Dans The Complex, l’urgence sanitaire n’est jamais crédible



En débutant le test de The Complex entre les murs d’un appartement silencieux, la fenêtre ouverte sur les dernières nouvelles de la pandémie de Covid-19, cette invitation à jouer une scientifique aux prises avec une arme biologique en plein Londres a eu un drôle d’écho. Comment rendre anxiogène une petite fiction aux ressorts prévisibles quand la crise sanitaire a déjà, dans le monde réel, contraint plus de trois milliards de personnes à rester confinées ? Par quel sort donner vie à une poignée de personnages bloqués dans un laboratoire dernier cri alors que des milliers de patients décèdent sans un bruit, sinon pour le personnel médical, dans les hôpitaux des cinq continents ? Avec de l’audace et une écriture soignée, pour commencer. Devant l’écran…

Lire l’article original