in

Test : Backbone, une merveille de polar en zones grises

Test : Backbone, une merveille de polar en zones grises


Biberonné aux mythes de la grande famille du roman noir américain, visiblement inspiré par la griffe de Blacksad (même imper beige posé sur les épaules de son détective vedette – ici, un raton-laveur et non un chat noir à la truffe blanche), Backbone nous avait donné l’impression d’être un gros matou charmant, prodige du pixel art, sûr de sa force et bien nourri. C’est peu…

Lire l’article original

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une tarte à Tain – AgoraVox le média citoyen

Une tarte à Tain – AgoraVox le média citoyen

Scène magnifique en Chine, le troupeau d’éléphants en fuite s’offre une sieste

Scène magnifique en Chine, le troupeau d’éléphants en fuite s’offre une sieste