Terminus pour le monopole de la SNCF

Après 82 ans de quasi-monopole, la SNCF est soumise à la concurrence depuis ce mardi. Que va-t-il se passer ? Des centaines d’entreprises privées et étrangères vont-elles débarquer en France ? Les petites lignes seront-elles sacrifiées faute d’être suffisamment rentables ? De nouvelles entreprises low cost vont-elles dégrader les conditions de travail de tout le secteur ? En réalité, l’ouverture du train à la concurrence ne va rien changer pour l’usager à court terme… et probablement pas grand-chose non plus à long terme. Explications.

1/ Il y a concurrence et…

Lire l’article original