Suivi des cas graves de Covid-19 : une clé pour comprendre la maladie | Inserm

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les données internationales, comme celles recueillies en France, montrent la même tendance : environ 20% des cas sont des formes graves qui nécessitent une hospitalisation. Afin d’améliorer la prise en charge de ces malades, il est indispensable d’en détailler le plus possible les caractéristiques. Un enjeu de taille face à un nouvel agent infectieux comme le SARS-CoV-2.

C’est précisément le projet de l’équipe de recherche parisienne Infection, antimicrobiens, modélisation, évolution (IAME)*. Ces chercheurs ont constitué une large cohorte de patients infectés par SARS-CoV-2 avec plusieurs objectifs : en premier lieu, étudier la présentation clinique de la maladie, en décrivant les symptômes initiaux, leur…

Découvrir l’article original