in

Suicide, précarité, angoisse… Sur les réseaux, les étudiant.e.s crient à l’aide

En pleine pandémie, les étudiant.e.s perdent le moral : cours en distanciel, partiels en physique, précarité… Avec des hastags comme #ÉtudiantsFantomes et #MentalBreakup, ielles s’oganisent sur les réseaux.

Les étudiant.e.s ne sont pas à la fête. Depuis le début de la pandémie, certain.e.s ont même commencé leur vie universitaire sans pouvoir mettre…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 20 films de 2021 qu'on attend avec impatience

Les 20 films de 2021 qu’on attend avec impatience

image M87* EHT 2019

Les astrophysiciens détectent-ils vraiment les trous noirs de la relativité générale ?