Spike Lee président du jury de Cannes : 7 films incontournables à revoir




Engagé. Quel mot pourrait mieux qualifier le cinéma de Spike Lee que celui-ci. Depuis ses débuts sur le grand écran, en 1986, avec « Nola Darling n’en fait qu’à sa tête », le réalisateur n’a cessé d’aborder des sujets de société et de mettre en avant l…
Visualiser la suite du diaporama sur Elle.fr



Lire l’article original