Sous-alimentation et obésité, les deux visages de la malnutrition

Ne pas manger assez, mais aussi manger mal: de plus en plus de pays à faible et moyen revenu doivent faire face en même temps à la sous-alimentation et à l’obésité, s’alarme un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié lundi.

Ce « double fardeau de la malnutrition » pèse sur « plus d’un tiers des pays à revenu faible ou moyen » (48 sur 126), alerte ce rapport en quatre volets publié dans la revue médicale britannique The Lancet.

Son constat recoupe celui d’un autre rapport publié en octobre par l’Unicef, et qui ne portait que sur les…

Lire l’article original