vendredi 22 mars , 2019
Home / SCIENCE / Singapour riche et opulente se paye le sable de la mangrove cambodgienne pour s'agrandir

Singapour riche et opulente se paye le sable de la mangrove cambodgienne pour s'agrandir

Kalyanee Mam, réalisatrice cambodgienne a découvert avec amertume le délitement d’une communauté insulaire depuis que le gouvernement local a autorisé le prélèvement du sable des rivières de l’île de Koh Sralau, sur le littoral cambodgien. Son court-métrage Lost World, à visionner sur le site du magazine The Atlantic saisit tout le désespoir de Vy, une jeune insulaire cambodgienne qui voit son île partir littéralement en pièces : les barges se succèdent pour venir draguer les cours d’eau et le littoral. Le sable va consolider les territoires récupérés sur la mer par Singapour, l’opulente cité-État. La mangrove se meurt, sa faune s’éteint peu à peu et les habitants à terme partiront, et c’est toute une communauté humaine dont la culture et…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *