Le G7 débouche sur des promesses de bonne volonté dans le cyberespace

DINARD, Ille-et-Vilaine (Reuters) – Les chefs de la diplomatie du G7 se sont accordés samedi sur un ensemble de bonnes pratiques en matière de cyberespace, sans mentionner explicitement la menace que représente la Russie et la Chine selon certains ministres.

« Nous avons adopté une déclaration visant à favoriser le comportement des Etats dans le cyberespace, qui ne peut être une zone de non-droit », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors d’une conférence de presse en clôture de la réunion, à Dinard (Ille-et-Vilaine).

« Cette déclaration créé un mécanisme d’autorégulation et de partage de bonnes pratiques pour que le cyberespace soit un environnement ouvert, libre, stable et sécurisé », a ajouté le chef de la…

Lire l’article original