Science décalée : ces neurones qui aiment les massages et les caresses

Besoin d’un moment de détente ? Envie d’un bon massage ? Et si un simple médicament pouvait procurer cette sensation ? Cette semaine, la science décalée s’intéresse à ces neurones particuliers chez la souris qui ne s’activent que lors des caresses. En les stimulant à l’aide d’une substance chimique, les rongeurs ont semblé prendre du plaisir. La bonne nouvelle, c’est qu’il existerait semblable structure chez l’Homme…

Le toucher est un sens plus complexe qu’il en a l’air. Qu’on se pique sur des épines ou qu’on soit caressé par la plume d’un oiseau, les sensations émanant des nerfs sont complètement différentes et même antagonistes. L’organisme sait faire la distinction car les deux situations n’activent pas les mêmes populations de neurones.

Les recherches sur la

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *