Russie : les cétacés relâchées loin de leur habitat naturel malgré les risques

Les autorités comptent relâcher une partie des orques et des bélugas entassés dans des bassins de l’Extrême orient russe sans toutefois les ramener vers leur habitat naturel comme le conseillaient les scientifiques, a annoncé le 15 mai 2019 un chercheur suivant ces animaux.

« Les scientifiques donnent des recommandations, mais les autorités décident »

Au cours d’une conférence de presse au ministère russe de l’Environnement, à Moscou, le chercheur Vladislav Rojnov a déclaré qu’une dizaine de ces mammifères marins, dont le sort a ému le monde entier, serait libérés entre fin mai et début juin près des bassins où ils sont retenus. La diffusion de photographies de 11 orques et 93 bélugas présents depuis l’été dans de petites piscines près de Nakhodka…

Lire l’article original