Roberto Alagna : « Le ténor, c’est celui qui prend des risques »

Comment être un bon ténor ? Les 5 leçons de Roberto Alagna

Roberto Alagna:« C’est spécial, le ténor ! Dans l’histoire de l’humanité et dans l’histoire de la vocalité humaine, le ténor c’est très récent. C’est une mutation qui s’est produite il y a à peu près deux siècles. On est arrivé au ténor moderne, qui n’existe pas dans la nature ».

Leçon 1 – Sortir de son registre vocal

Roberto Alagna :« Quand on est débutant, il faut être prudent, mais pas trop. Si on reste cloisonné dans un répertoire soi-disant salutaire, la voix n’évoluera jamais. Il ne faut pas toujours chanter soit trop lourd, soit trop léger, il faut alterner. Pour découvrir de nouvelles possibilités, il faut aussi parfois se dépasser en allant dans un répertoire un peu plus risqué pour son…

Lire l’article original