Renault signale de nouveaux éléments à la justice concernant Carlos Ghosn

Les avocats du constructeur ont découvert l’existence de paiements suspects à un partenaire commercial de Renault-Nissan à Oman.

Le Monde avec AFP et Reuters Publié aujourd’hui à 20h34

Temps de Lecture 2 min.

En France, Carlos Ghosn est soupçonné d’avoir obtenu la location du château de Versailles et du Grand Trianon pour l’organisation de son mariage, une prestation évaluée à 50 000 euros, en contrepartie d’une convention de mécénat signée entre l’établissement public et la marque au losange.
En France, Carlos Ghosn est soupçonné d’avoir obtenu la location du château de Versailles et du Grand Trianon pour l’organisation de son mariage, une prestation évaluée à 50 000 euros, en contrepartie d’une convention de mécénat signée entre l’établissement public et la marque au losange. Issei Kato / REUTERS

Renault a signalé à la justice, vendredi 29 mars, plusieurs millions d’euros de paiements suspects réglés par la présidence du constructeur français sous Carlos Ghosn.

Ce signalement a été effectué auprès du…

Découvrir l’article original