Renault met Carlos Ghosn sur la touche

Première décision à Paris après la crise judiciaire et fiscale qui secoue l’alliance Renault Nissan et son PDG Carlos Ghosn, en garde à vue à Tokyo pour des soupçons de fraude fiscale et d’abus de bien sociaux. Ce mardi soir, le conseil d’administration de Renault s’est réuni durant près de deux heures pour prendre une décision finalement attendue depuis le début de la journée. Thierry Bolloré, numéro 2 du groupe, prend du galon et devient directeur général délégué «à titre temporaire» et avec les mêmes pouvoirs que Carlos Ghosn. Pour autant, l’actuel PDG conserve son titre. Le conseil d’administration indique ne «pas être en mesure de se prononcer sur les éléments dont disposeraient Nissan et les autorités judiciaires…

[button color= »black » size= »medium » link= »http://www.liberation.fr/france/2018/11/20/renault-met-carlos-ghosn-sur-la-touche_1693318?xtor=rss-450″ icon= » » target= »true »]Découvrir l’article original[/button]