Réforme constitutionnelle: des ONG dénoncent un manque d’ambition sur l’environnement

Des associations ont regretté mercredi le choix gouvernemental de ne pas introduire la lutte contre le réchauffement dans l’article premier de la Constitution et l’absence de référence à la biodiversité, y voyant un manque d’ambition sur l’environnement.

Le Premier ministre a annoncé, lors de la présentation des grandes lignes de la réforme des institutions promise par Emmanuel Macron, que « le projet de loi constitutionnel inscrira l’impératif de lutte contre le changement climatique à l’article 34, qui définit le domaine de la loi ».

Édouard Philippe a aussi fait savoir que le Conseil économique social et environnemental (Cese) « deviendra une chambre de la société civile ».

Pour la Fondation pour la nature et l’homme (FNH) créée par Nicolas Hulot, le…

[button color= »black » size= »medium » link= »https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/reforme-constitutionnelle-des-ong-denoncent-un-manque-d-ambition-sur-l-environnement_122778?xtor=RSS-15″ icon= » » target= »true »]Découvrir l’article original[/button]