Qu’est-ce que la grâce ?

Lorsqu’on dit d’un danseur qu’il est gracieux, on peut vouloir faire référence à sa façon de se mouvoir, d’occuper l’espace, à une forme de magnétisme ou de charme qui habiterait chacun de ses mouvements… 

Mais comment ce terme emprunté au domaine du spirituel et du sacré (on parle notamment de grâce divine dans la religion chrétienne), s’est-il retrouvé appliqué à la danse ? Et pourquoi certains artistes préfèrent-ils aujourd’hui le mettre de côté ?   

Aux origines du corps gracieux 

Béatrice Massin est l’une des spécialistes de la danse dite baroque, un répertoire chorégraphique qu’elle a longuement étudié et qu’elle réinvente à travers des créations contemporaines. La grâce ? « C’est un mot que je n’utilise jamais,…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *