Quelle musique voyez-vous sur le tableau  » Nature morte au jeu de cartes  » de René Rimbert

dans le cadre de l’exposition :Du Douanier Rousseau à Séraphine. Les grands maîtres naïfs.Jusqu’au 19 janvier 2020

Le Musée Maillol accueille plus d’une centaine d’oeuvres d’artistes dit « naïfs » appelés aussi « primitifs modernes », qui à leur manière ont renouvellé la peinture à l’écart des avant-gardes et des académismes.

Réunies pour la première fois à Paris, ces oeuvres livrent un pan souvent négligé de l’histoire de l’art de l’entre-deux guerres. Sur les pas d’Henri Rousseau et de Séraphine Louis, on découvre André Bauchant, Camille Bombois, Ferdinand Desnos, Jean Ève, René Rimbert, Dominique Peyronnet et Louis Vivin.

Souvent autodidactes, ils sont venus à l’art en secret ou sur le tard, mus par une vocation contrariée, une injonction divine…

Lire l’article original