Quand Mozilla Firefox s’inspire du darknet pour renforcer l’anonymat

En mai, la version 67 du navigateur Firefox devrait intégrer une technique baptisée letterbox provenant du navigateur Tor dédié au darknet. Elle permet de renforcer l’anonymat du navigateur.

Naviguer en mode privé sur le Web ne garantit absolument pas l’anonymat le plus complet. Si les cookies sont bloqués et que l’historique n’est pas vraiment accessible aux éditeurs de sites et surtout aux régies publicitaires, ces dernières ont plus d’un tour dans leur sac pour identifier un internaute et le traquer. Il existe depuis longtemps une technique qui se base sur la récolte de données numériques donnant une identité unique à un internaute pour l’identifier.

Ainsi, les régies savent récupérer la liste des plugins d’un navigateur, les polices exploitées par l’OS et…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *