Quand Google Street View permet à un stalker de trouver l’adresse de sa cible

Hibiki Sato a la vingtaine bien entamée et il habite actuellement à Tokyo. Sans emploi, il a développé durant ces derniers mois une véritable obsession pour une star de la pop locale, une certaine Ena Matsuoka. Une obsession qui l’a conduit récemment à franchir la ligne rouge.

S’il ne s’agit pas franchement d’un cas isolé – le stalking est devenu une pratique relativement courante – c’est finalement la manière dont Hibiki Sato a opéré qui a le plus surpris les autorités.

stalking

Crédits Pixabay (image recadrée)

Pour retrouver et suivre sa victime, il s’est en effet appuyé sur des outils gratuits et mis à la disposition de tous.

Un stalker qui avait de la suite dans les idées

D’après le rapport de la police, Hibiki Sato a…

Lire l’article original