Projet de loi Blanquer : non, les « pions » ne vont pas s’improviser enseignants

Si vous pensiez que les surveillants allaient faire cours à vos enfants, rassurez-vous : il s’agit d’un malentendu. Annoncé le 15 octobre dernier, le projet de loi « Pour une école de la confiance » porté par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, sera débattu à l’Assemblée nationale ce 11 février. Parmi ses dispositions, celle de confier des fonctions d’enseignement aux assistants d’éducation (AED) – aujourd’hui uniquement les surveillants – s’ils préparent les concours de l’enseignement. Question : les « pions » vont-ils faire cours aux élèves ? Non ! Explications.

« Découvrir le métier progressivement »

Tout dépend de ce qu’on entend par « AED ». Ce statut, celui des « surveillants » à proprement…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *