Ours : les mesures d’effarouchement inquiètent

Présentée en juin 2019, la feuille de route « Pastoralisme et ours » du ministère de la Transition écologique et solidaire mentionnait « la mise en place d’un dispositif d’effarouchement graduel des ours, pour les estives qui font l’objet d’une prédation ursine en dépit de l’utilisation de mesures de protection des troupeaux« . Publié le 29 juin 2019 au Journal Officiel, un arrêté a ensuite confirmé la mise en place expérimentale de telles mesures, jusqu’au 1er novembre 2019. Les ONG s’en inquiètent.

Les associations craignent aussi pour la vie des « effaroucheurs »

« Ne mettez pas en danger la vie des hommes et des ours« , s’est alarmé le 18 juillet 2019 un collectif regroupant les associations Ferus, France Nature Environnement, Pays de l’Ours-Adet ou…

Découvrir l’article original