on peut les étudier avec des échos de lumière

La technique des échos de lumière est prometteuse pour mesurer notamment les masses et les vitesses de rotation des populations de trous noirs supermassifs. Pour la première fois, cette technique a été utilisée avec le télescope XMM-Newton de l’ESA pour étudier, avec succès, le trou noir au cœur de la galaxie IRAS 13224-3809.

Nous savons que les galaxies et les trous noirs supermassifs qu’elles abritent croissent de pair mais nous ne comprenons pas encore exactement pourquoi ni comment. On le sait parce que le rapport entre la masse d’un tel trou noir et celui de sa galaxie hôte est généralement le même. Si l’on veut donc comprendre comment ont évolué les galaxies et leurs populations d’étoiles, dont on sait également maintenant qu’elles développent généralement un…

Découvrir l’article original