Obsolètes, les trackers ne seront plus engagés sur le front des incendies

Après le crash mortel dans le Gard et un incident au roulage en septembre à Béziers, la menace pèse sur ces bombardiers d’eau.

Ce n’est plus qu’une question d’heures, selon nos informations, les célèbres Trackers, bombardiers d’eau, blanc et rouge de la Sécurité civile, ne pourront plus voler.

Le constructeur Conair, mais aussi la DGA, refuseraient de délivrer le certificat de vol de cet appareil qui a servi en France dans la lutte contre les incendies durant 39 ans.

Cette…

Lire l’article original