Numerus clausus, hôpitaux de proximité: la loi santé au Conseil des ministres

Suppression du numerus clausus et transformation des hôpitaux de proximité seront au coeur du projet de loi santé présenté mercredi en Conseil des ministres par Agnès Buzyn, étape majeure dans la « réforme globale » du système de soins promise par l’exécutif.

C’est « une loi qui va favoriser l’accès aux soins partout en France », assure la ministre de la Santé, attendue sur ce thème lundi avec le Premier ministre Edouard Philippe en Indre-et-Loire.

Le texte, qui arrivera au Parlement en mars et doit être voté d’ici à cet été, traduit une partie des mesures du plan « Ma Santé 2022 » détaillées en septembre par Emmanuel Macron.

Parmi elles, la suppression, dès la rentrée 2020, du numérus clausus et du redoutable concours limitant le nombre d’étudiants…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *