Nouveau Levothyrox: les effets indésirables restent inexpliqués selon l’Agence du médicament

Le troisième rapport de pharmacovigilance sur le Levothyrox, dévoilé vendredi par l’Agence du médicament, ne permet toujours pas d’expliquer la vague des effets indésirables attribués par certains patients à la nouvelle formule de ce médicament pour la thyroïde.

« L’analyse des données ne permet pas d’identifier d’éventuels patients à risque et ne permet pas de proposer d’hypothèse à la survenue de ces effets », est-il écrit dans ce rapport, qui « confirme les constatations » des deux précédentes enquêtes, publiées en octobre puis en janvier derniers.

« Les données de pharmacovigilance, même en nombre très important, ne permettent plus de progresser sur ce dossier et de formuler des hypothèses », est-il indiqué.

Selon ce rapport de pharmacovigilance remis…

Découvrir l’article original