Nouveau groupe à l’Assemblée: pourquoi les « grondeurs » de LaREM ne sont pas les frondeurs du PS

Le chiffre est beaucoup plus modeste que celui évoqué la semaine dernière. De jour en jour, les dissidents de la majorité prêts à rejoindre un nouveau groupe parlementaire ont vu leur effectif fondre comme neige au Soleil. Sur les 17 du groupe Écologie Démocratie Solidarité, seuls 7 proviennent de La République en marche. Pour eux, l’acte de rupture est réel, quand bien même il s’avère plus relatif que prévu. 

L’événement et les soubresauts qui l’ont précédé ne sont pas de nature à bouleverser les équilibres politiques au sein de l’Assemblée nationale. D’aucuns y décèlent toutefois des ressemblances avec le phénomène des « frondeurs » du Parti socialiste, qui ont participé au déraillement du quinquennat de François Hollande. Pourtant,…

Lire l’article original