Notre-Dame : le bois de la charpente regorge d’informations

Sciences et Avenir: Dans l’optique d’une reconstruction à l’identique, en sait-on assez sur la charpente de Notre-Dame de Paris ?

Frédéric Epaud : Elle était extrêmement complexe et n’a pas très bien été étudiée de manière archéologique. Très peu de charpentes médiévale le sont, on s’intéresse plus aux chantiers. Il y a surtout des relevés de structures faits par des architectes mais pas d’analyse du matériau : qu’est-ce qui est d’origine, qu’est-ce qui ne l’est pas, qu’est-ce qui a été ajouté ou remplacé au fil du temps, etc. J’étais justement censé faire ce travail à Notre-Dame de Paris avant l’incendie.

Existe-t-il des archives d’époque sur le sujet ?

Sur la charpente, on n’a rien. Les seules informations sont…

Découvrir l’article original