Monaco est encore en rémission

A rester en fond de ventre mou, on aurait presque oublié Monaco. La grande déception de la première partie de saison a mis de côté ses tourments et retrouvé un calme qui lui sied davantage avec le retour de son « Mister » Jardim. Sept matches sans défaite de début février à mi-mars et l’on croyait l’ASM guérie, destinée même à une fin de saison sans saveur mais surtout sans frayeur. Mais cette saison, le Rocher est comme prédestiné à s’effriter. Et cette belle assurance, concrétisée par des succès probants à Lille ou face à Lyon, s’est envolée. A sa place, c’est une certaine forme d’urgence s’est à nouveau installée.

Là se tient tout le paradoxe de ce dimanche pour Monaco, qui n’en manquait déjà pas en 2018-2019….

Découvrir l’article original