in

Mode : le "Lady Dior" à fleur de pinceau


"Le dessin est la manière la plus instinctive et la plus naturelle de réagir à mon environnement" : Jia Lee, peintre sud-coréenne, décrit ses toiles avec des mots élégants. La jeune artiste est née à Séoul et a grandi en Angleterre. Depuis quelques mois, elle a posé ses valises à New York. Ses voyages et la nature qu’elle cherche partout où elle va ont façonné son coup de pinceau. Discrète observatrice, elle s’imprègne du monde qui l’entoure. "Je parcours toujours les villes à pied et je croque des scènes de la vie quotidienne. A Séoul, Londres ou Paris, les gens dans les rues ou les cafés sont autant de sujets à capturer", précise-t-elle.

Ses peintures candides et instinctives, ses aquarelles bucoliques font appel à l’imaginaire et à l’enfance. C’est…



Lire l’article original

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

O Bella Ciao

De la musique pour aider les développeurs à se concentrer – Korben