Milla Jovovich raconte son avortement pour dénoncer les lois anti-IVG




La colère gronde aux Etats-Unis. Mardi 14 mai, le Sénat d’Alabama a adopté un projet de loi très restrictif sur l’IVG : il s’agitd’une interdiction quasi totale de l’avortement, et cela même dans des cas de viol ou d’inceste. Ce texte vient s’ajouter…
Lire la suite de l’article sur Elle.fr



Lire l’article original