Microsoft corrige une faille de sécurité majeure après un signalement de la NSA

Microsoft a publié, mardi 14 janvier, une mise à jour corrigeant une faille de sécurité majeure touchant les versions les plus récentes de Windows (Windows 10, Windows Server 2016 et Windows Server 2019). Les utilisateurs sont invités à appliquer cette mise à jour dès que possible.

L’existence de la faille a été communiquée à Microsoft par la National Security Agency (NSA) américaine. L’agence spécialisée dans le renseignement électronique conserve fréquemment pour elle les failles de sécurité qu’elle découvre, afin de les utiliser pour ses activités…

Lire l’article original