merveillement et connaissance – AgoraVox le mdia citoyen

Selon Descartes, les idées et la raison sont du côté de l’homme, la matière du côté de la nature et des animaux. Un peu après lui, Locke prend un point de vue très différent selon lequel à l’origine, l’esprit humain est vierge de toute idée, une table rase (tabula rasa), la pensée et les idées découlant des sensations transmises par les sens au cerveau, Kant un peu plus tard va combiner les deux points de vue avec d’un côté les à prioris de la pensée comme l’espace et le temps et de l’autre le monde que l’on découvre avec ces aprioris sans…

Lire l’article original