Martial Solal, éternel pro de l’impro

Après soixante-dix ans de carrière, le pianiste Martial Solal n’a toujours pas fini de nous émerveiller. A l’occasion de sa toute première prestation en solo à Paris, lundi 23 janvier salle Gaveau, il nous livre les clés de sa pratique rigoureusement ludique de la musique. 

A 91 ans, Martial Solal n’a pas fini de nous ravir. Après avoir publié un nouvel album, Histoires improvisées (Paroles et musique), dans lequel il témoigne d’une inaltérable fraîcheur d’esprit et d’une fantaisie toujours aussi vive, le grand jazzman français s’apprête à donner, 23 janvier, un récital à la salle Gaveau, à Paris. Pour la première fois en près de soixante-dix ans de…

Lire l’article original