Marlène Schiappa déplore un « Griveaux bashing » et tacle le bilan d’Anne Hidalgo

À la différence des autres candidats, « on ne lui a rien passé ». « Vraiment rien ». Dans la campagne des municipales à Paris, Benjamin Griveaux serait la cible d’un « bashing » et d’un « acharnement », estime Marlène Schiappa. La candidate LaREM dans le 14e arrondissement l’a martelé sur le plateau de BFM Paris.

Un traitement, conjugué à la volonté de certains de renouer avec « le clivage gauche-droite », qui expliquerait selon elle la troisième place de la tête de liste du parti présidentiel dans les sondages, derrière Anne Hidalgo et Rachida Dati. Marlène…

Lire l’article original