Malformations: les autorités sanitaires interpellées par des familles à Guidel

Cas de malformations non répertoriés, causes toujours inconnues: les autorités sanitaires ont été vivement interpellées par des familles d’enfants nés aux bras malformés à Guidel (Morbihan) mardi, entre « souffrance » et « frustration ».

Une première réunion, tenue à huis clos avec les parents et l’agence Santé Publique France (SPF), s’était plutôt bien déroulée. A son issue, les parents avaient salué la volonté des autorités sanitaires « d’approfondir les recherches » sur ces cas de malformations rares.

« On a l’impression qu’il y a une volonté d’aller plus loin dans ce qui a été fait jusqu’à présent », a déclaré Isabelle Taymans-Grassin, médecin généraliste et mère d’une fillette née sans main en 2012.

La semaine dernière, Mme Taymans-Grassin…

Découvrir l’article original